Hébergement socio-éducatif

Les relations entre les parents et les adolescents ou les jeunes adultes peuvent devenir si difficiles que le maintien du jeune au sein du domicile familial devient impossible. Au-delà de la simple « crise de l’adolescence », les comportements du jeune pris dans un environnement familial dégradé peuvent nécessiter un accompagnement éducatif dans le cadre d’un hébergement « extérieur ». Que le placement soit judiciaire au civil ou au pénal, ou administratif, la mission reste une mission de protection de l’enfance. Il s’agit ici de se donner du temps pour une socialisation du jeune par une réduction du danger ou du risque de et/ou les conflits intrafamiliaux. Tout au long de ce processus, les parents restent dans leur immense majorité détenteurs de l’autorité parentale. Nous sommes donc associés dans un projet d’éducation à l’égard d’un même enfant : le leur.

 

Les réalisations de l’hébergement socio-éducatif de l’AAE44

 

icone hebergementLa Jaunaie : accueil de 31 mineur(e)s réparti(e)s sur un collectif (l’Odyssée), un collectif externé (l’Intern’Appart) et un service extérieur.
- accueil également de 4 adolescent(e)s sur des ateliers de jour.

AAE-Korrigans : accueil de 15 mineur(e)s de 13 à 18 ans réparti(e)s sur un collectif et un service extérieur.
- accueil également de 6 adolescent(e)s sur des ateliers de jour.

 

 

En savoir plus sur l’hébergement socio-éducatif


  1. Nos missions
  2. Notre approche
  3. Notre organisation

Nous accompagnons éducativement des mineurs et jeunes majeurs dans le cadre de la protection de l’enfance, conduite par le Conseil Départemental de Loire-Atlantique et par le Direction Territoriale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Loire Atlantique - Vendée.

> Les textes majeurs sur la réforme de la protection de l’enfance (loi 2007-293 du 5 mars 2007), ainsi que sur la prévention de la délinquance (loi 2007-297 du 5 mars 2007) encadrent l’ensemble de nos projets et les actions qui en découlent.

> Les adolescents et jeunes majeurs de 13 à 21 ans que nous accueillons le sont dans le cadre de décisions de placement et dans le cadre juridique suivant :
- Judiciaires au Civil : article 375-3 et 4 du Code Civil au titre de l’Assistance Educative
- Judiciaires au Pénal : ordonnance de 1945 relative à l’enfance délinquante (pour les majeurs le décret n° 75-96 du 18 février 1975 et l’article 16 bis de l’ordonnance de 1945)
- Administratifs : les Accueils Provisoires de l’article 46-alinéa 1 du Code de la Famille et de l’Aide Sociale (pour les jeunes majeurs le dispositif de Contrat de Soutien à l’Autonomie des Jeunes de Loire-Atlantique et autres départements).

> Ces hébergements sont prescrits dans le cadre de placements administratifs initiés par le Conseil Général, de placements judiciaires au Civil et au Pénal sous l’autorité du juge des enfants.

L’accompagnement éducatif est bien sûr personnalisé à la situation et à l’histoire de chaque jeune. Il est référé à 4 orientations et actions principales :

> Confronter le jeune à ses pairs et aux adultes en accompagnant ces confrontations contrairement aux affrontements « spontanés », sources de manifestations de violence.
> Renouer un dialogue constructif entre le jeune et ses parents et favoriser la place la plus juste possible pour chacun.
> Accompagner le jeune vers une autonomie lui permettant de pourvoir à ses désirs et à ses besoins tant sur le plan matériel, qu’affectif ou psychique.
> Co-construire avec ses parents une démarche de socialisation par l’acceptation des règles, normes et valeurs qui régissent notre société.

 

> L’hébergement socio-éducatif des adolescents et des jeunes adultes s’effectue dans des internats collectifs, des appartements collectifs ou individuels. Une famille relais peut intervenir. C’est au sein de ces structures que se mettent en place les projets éducatifs qui s’articulent notamment sur les organismes de formations extérieures, d'insertion scolaire ou professionnelle, des services de santé, et les associations sportives ou de loisirs.
Le type d’hébergement choisi dépend de la maturité et du degré d'autonomie du jeune concerné.

> Pour des jeunes de 14 à 16 ans en rupture sur le plan des apprentissages scolaires et/ou professionnels, les dispositifs d'hébergement du Foyer de La Jaunaie et de l'AAE-Korrigans ont mis en place un Service de Remobilisation Personnelle et Professionnelle. L’objectif est redonner au jeune une estime de lui-même au travers de réalisation d’actions concrètes (restauration, entretien des bâtiments, espaces verts...) reliées très directement à des apprentissages scolaires.

next
prev

Les spécificités selon les établissements d’hébergement socio-éducatif